vendredi 26 novembre 2010

"L'INTELLIGENCE SPIRITUELLE"


L’intelligence spirituelle, tel que les psychologues la définissent, est étroitement liée à l’accomplissement d’un besoin profond de l’être humain – celui de sentir que tout a un sens. Son développement est la garantie même de la santé psychique, disent les psychologues. Mais elle représente seulement une modalité de réunir dans un cadre scientifique des concepts que le Yoga  connaît et développe depuis des millénaires..

A présent la plupart des gens connaissent le coefficient d’intelligence, le célèbre QI. L’embauche dans certains domaines d’activité est conditionnée par l’existence d’un certain niveau de QI. Bientôt nous pourrons calculer notre coefficient d’intelligence spirituelle (QS), qui nous montrera quelles sont les qualités spirituelles que nous avons encore à développer.

Les psychologues disent qu’il existe plusieurs types d’intelligence...

Au début du XX-ème siècle les psychologues ont découvert des méthodes pour mesurer l’intelligence. Le calcule du QI (quotient intellectuel) est devenu une vraie mode. A l’époque l’intelligence était seulement regardée comme une fonction purement cognitive de l’être humain. La vision ultérieure s’est enrichie, prenant aussi en considération le plan verbal. Finalement il est arrivé que l’intelligence soit unanimement définie par les psychologues comme "l’aptitude à comprendre les relations qui existent entre les éléments d’une situation et à s’adapter de manière a ce que l’on puisse réaliser les buts personnels.” (1) Une vision assez limitée, pourrions-nous dire.

En 1993, William Gardner a montré que l’intelligence est beaucoup plus que cela. Il a attiré l’attention sur les multiples facettes de l’intelligence, en montrant qu’il n’est pas possible de parler seulement de l’intelligence cognitive, mais aussi d’une :

- intelligence kinesthésique – liée à la conscientisation du corps physique, d’un bon contrôle sur ses fonctions, de son utilisation différenciée et nuancée;
- intelligence musicale – liée à la conscientisation des sons et des harmonies;
- intelligence intra-personnelle – la conscientisation des états et des pensées personnelles et leur contrôle;
- intelligence inter-personnelle – liée à la façon d’interagir avec les autres et au succès social.

En 1995, Daniel Goleman a popularisé ses recherches concernant l’intelligence émotionnelle et a généré un nouveau courant dans le monde des psychologues, et en même temps une nouvelles obsession qui a remplacé le calcule du QI par le calcule du QE (le quotient émotionnel). Ceci a pour base l’intelligence intra-personnelle et l’intelligence inter-personnelle et suppose des qualités comme : l’habileté à communiquer et surtout à écouter les autres, la capacité d’accepter leur feed-back, l’empathie, l’acceptation de certains points de vue différents.  

Mais quelque chose manquait toujours, aspect qui a été complété par la psychologie trans-personnelle qui a commencé à parler, de plus en plus, de l’intelligence spirituelle. Ainsi la psychologie est arrivée à reconnaître et à étudier des aspects qui sont connus et surtout vécus directement dans la pratique du Yoga depuis des millénaires.

Frances Vaughn, docteur en  pychologie, psychothérapeute avec plus de 30 ans d’expérience et ancien président de l’Association Américaine pour la Psychologie Transpersonnelle, écrivait: ”En travaillant en tant que psychothérapeute, ma conviction est que l’intelligence spirituelle ouvre le coeur, illumine le mental et inspire l’âme, connectant le psychisme humain individuel au substrat de base de l’être. L’intelligence spirituelle peut être développée par la pratique et peut aider une personne à distinguer la réalité de l’illusion. Elle s’exprime en toute culture en tant qu’amour, sagesse et être dans le service des autres” (2)

Un autre auteur écrit sur l’intelligence spirituelle dans les termes suivants: ”si dans le cas de l’intelligence cognitive il s’agit de penser, dans le cas de l’intelligence émotionnelle de sentir, dans le cas de l’intelligence spirituelle il s’agit d’être.” (3)

Les signes du développement de l’intelligence spirituelle

Le concept d’intelligence spirituelle, tel qu’il est abordé dans la psychologie transpersonnelle, est très proche de celui de maturité spirituelle.

”La maturité spirituelle en tant qu’expression de l’intelligence spirituelle réunit un certain degré de maturité émotionnelle et morale ainsi qu’un comportement éthique. La maturité spirituelle s’exprime par sagesse et action pleine de compassion dans le monde. Tel que je la comprend, la maturité spirituelle implique de la sagesse et de la compassion manifestées face aux autres gens, quel que soit le sexe, la croyance, l’origine éthnique, l’âge, en tant que forme de respect pour toute forme de vie. Elle suppose aussi un certain sens de l’introspection et de la compréhension basée sur le desir de reconnaître les illusions, de se détacher de ce qui est éphémère et d’éclaicir les questions liées à la liberté existentielle et à la mort. Elle implique la connection de la vie intérieure à la vie extérieure, avec les actions et le service offert à l’humanité. Être conscient de soi est essentiel pour le développement de la maturité spirituelle ” (2).

À l’heure actuelle il n’existe pas une définition généralement acceptée de l’intelligence spirituelle. Frances Vaughn a réussi à cerner quelques aspects dont nous devons tenir compte dans la démarche de la définition de l’intelligence spirituelle.

Nous les avons synthétisé ainsi:

1) Intuition
2) Ouverture face à la connaissance contemplative
3) La capacité de regarder les choses de plusieurs perspectives, le raffinement des perceptions
4) Liberté en pensée, ré-examen des croyances et des conceptions concernant la réalité
5) Recherche et pratique spirituelle
6) Discernement
7) Vision holistique
8) Respect pour tous les êtres, l’acception des différences
9) Capacité d’aimer – recevoir et d’offrir de l’amour
10) Se mettre de façon désintéressée au service des autres, bonté, générosité
11) Compassion
12) Pouvoir de pardonner
13) Sensibilité esthétique et appréciation de la beauté
14) Humilité
15) Intégrité, se conduire dans la vie selon des valeurs spirituelles et être conséquent en les respectant
16) Sagesse
17) Cultiver l’authenticité et la conscience de soi
18) Courage
19) Paix intérieure
20) Contrôle de soi

La conclusion des psychologues trans-personnalistes est unanime: avoir une vie spirituelle et être impliqué assidûment dans une pratique spirituelle sur une voie authentique sont des garanties d’une santé psychologique et de l’accomplissement de l’être humain. ”Les expériences spirituelles comme l’inspiration sont associées aux sentiments de clarté, de connection, d’ouveture et d’énergisation. Lorsque quelqu’un se sent inspiré, il se sent révitalisé, rafraîchi, renouvellé” (2)

Bibliographie:
(1) Norbet Sillam - Dictionnaire de psychologie Larousse, Univers encyclopédique, 1996,  page 161
(2) Frances Vaughn - What is spiritual intelligence, http://francesvaughan.com/work1.htm
(3) McMullen B.  - Cognitive Intelligence, revue StudentBMJ, 2002

Angela Anghel

http://www.yogaesoteric.net/content.aspx?lang=FR&item=4196